Aimer, éperdument de Rowan Speedwell

aimer-eperdument-777429-250-400Titre : Aimer, éperdument
Auteur : Rowan Speedwell
Nombre de tomes : 1
Éditeur : Dreamspinner Press en Français
Nombre de pages : 272
Date de sortie : Mai 2016
Genre : Romance, Western
Lien : https://www.dreamspinnerpress.com/books/aimer-eperdument-by-rowan-speedwell-7008-b

Résumé : Trois ans d’infiltration dans l’un des pires gangs du pays ont laissé l’agent du FBI, Joshua Chastain, complètement bouleversé. Luttant contre les cauchemars et l’addiction, il quitte la jungle bétonnée pour le Nouveau-Mexique, le pays des chevaux, en espérant recommencer à zéro dans le ranch de son oncle.

Le contremaître Eli Kelly passe sa vie à réhabiliter des animaux maltraités, et Joshua est juste une autre âme perdue. Mais quand Joshua commence doucement à reconstruire sa vie, Eli réalise que Joshua représente beaucoup plus qu’un nouveau projet.

Le plan de Joshua semble fonctionner – peut-être qu’un nouveau départ était exactement ce dont il avait besoin. Puis, au moment où il commence à peine à trouver un semblant de paix, le crime et la haine détruisent presque tout ce pour quoi il a travaillé, le forçant à réévaluer ce qu’il veut vraiment faire ressortir de sa relation avec Eli et de sa propre vie.

Avis de Lessa-chan : Commençons par le négatif : la traduction aurait mérité une petite relecture en plus. Notamment pour la tournure des phrases. Quelques-unes ne sont pas très françaises et ressemblent à de la traduction mot à mot. J’ai dû relire certaines phrases deux fois avant de comprendre. Mais ce problème est resté ponctuel. Les quelques fautes disséminées par-ci, par-là, n’ont pas entaché ma lecture.

Point négatif : Check ! Le reste… est tout simplement parfait.

L’histoire est originale, en tout cas pour moi qui ne connaissais que très peu le monde du cheval et des ranchs. J’ai été séduite par cet univers fascinant, riche et magnifique. L’auteur a dépeint un monde de dur labeur, mais qui a aussi son lot de récompenses, de victoires et d’émerveillement.

Le côté FBI et infiltration dans un gang m’a paru aussi très réaliste, et j’ai adoré ce petit côté polar, même si on ne le voit que par flashback.

Le mélange des deux mondes était vraiment bien équilibré et bien dosé.

En ce qui concerne les personnages, je me suis totalement attachée à eux. Surtout Joshua, qui est une personne torturée, mais aussi très forte. Tout le côté psychologique a été assez présent, pas excessivement, mais juste assez pour que mon coeur saigne un peu face à ses traumatismes.

Au début, Eli était une énigme pour moi. Comment un être aussi doux et aussi parfait pouvait exister ? J’aime ce personnage sans aucune concession. Certes, il a des petits défauts… Non attendez, je n’en vois pas !  Franchement, un cowboy, sexy, tendre et attentionné… Que demander de plus ?

Les personnages secondaires ont aussi de sacrées personnalités et sont indispensables à l’histoire. Comme Oncle Tucker et Sarafina, qui ont aussi leur petit moment de “gloire” dans ce livre.

Je me suis évadée à travers des plaines immenses, des cascades, des canyons et des déserts arides. J’ai frémi d’angoisse et de douleur. C’est un livre qu’on commence et qu’on ne lâche plus. Quand je suis arrivée à la fin, j’ai été horriblement frustrée. J’aurais vraiment aimé avoir encore un peu plus à lire. Un livre que je vous conseille vivement.

Note : 4,75/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s