Les déviants de Westley Diguet

71ionyz5nlTitre : Les déviants
Auteurs : Westley Diguet
Nombre de tome : OS
Éditeur : Autoédité
Nombre de pages : 144
Date de sortie : 31 août 2015
Genre : Romance, Drame
Lien : https://www.amazon.fr/D%C3%A9viants-Westley-Diguet/dp/B01GAI2ANA?ie=UTF8&qid=1466930586&ref_=la_B00D6CGFGW_1_8&s=books&sr=1-8

Résumé : Tyler et Alexandre vivent en couple depuis plusieurs années lorsque le Lord arrive au pouvoir. La France s’assombrit et bientôt l’Europe toute entière sombre dans un chaos indescriptible. « Les Déviants » sont fichés, interpellés, privés de leurs droits et petit à petit, on voit leur nombre diminuer.
« Les Déviants » sont les hommes qui aiment les hommes, les femmes qui aiment les femmes… Ils sont devenus des cibles, des sous-hommes, et la traque a déjà commencé. Fuir est une possibilité, mais le secret que les deux jeunes hommes gardent dans leur coeur, les retient dans l’ancienne Ville Lumière…
Prêts à tout pour le protéger, ils mettront leur vie en danger.
Pour l’Amour, contre l’Injustice.

Avis de Tatsu-chan : Il y a des bouquins, une fois qu’on les a ouverts, c’est foutu, on ne peut plus les refermer. Les déviants fait définitivement partie de cette catégorie de livre. Je l’ai ouvert, j’ai lu les première lignes, et je n’ai plus su le lâcher jusqu’à arriver au point final. Ce qu’il faut savoir néanmoins, c’est que ce livre est à la fois magnifique et horrible. Si je devais choisir un seul et unique mot pour le décrire, ce serait “bouleversant”. Ou “poignant”.
L’histoire se déroule dans un futur plus ou moins proche où les homosexuels sont des “Déviants”, des personnes très contrôlées et aux libertés et droits très restreints (voire absents, en fait…). Forcément, cela rappelle la période nazie. Et c’est tellement bien raconté que, même si c’est révoltant, on ne peut s’empêcher de se dire que cette histoire peut potentiellement devenir réelle. Et c’est franchement effrayant. Tout dedans y est réaliste et superbement bien décrit, que ce soient les décors ou les sentiments.
Je ne peux pas vraiment en dire davantage sans donner trop d’indications sur l’histoire. Mais c’est en tout cas avec les larmes aux yeux que j’ai fermé ce livre. Une lecture que je ne regrette absolument pas, mais qui laisse forcément des traces.

/!\ Il est à noter que l’auteur vient de sortir une nouvelle édition avec une nouvelle couverture. Il faut aussi savoir que ce livre est vendu au profit du Refuge, une association qui offre un hébergement et un soutient aux homosexuels : http://www.le-refuge.org/
Il existe un livre en complément, “La traque des déviants, vue par la presse française”.
Il est également prévu, en fin d’année 2016 ou début 2017, une adaptation BD du roman, par Benou, dont le titre sera “De larmes et de sang”. Plus d’infos sur la page Facebook de l’auteur et sur son site : http://westleydiguet.fr/.

Note : 5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s