L’Ours, la Loutre et le Moustique – tome 2 – Ce que nous sommes de T.J. Klune

whowearefrlgTitre : L’Ours, la Loutre et le Moustique – tome 2 – Ce que nous sommes
Auteur : T.J. Klune
Nombre de tomes : 3
Editeur : Dreamspinner Press
Date de sortie : 1 avril 2014
Genre : Humour, Romance
Lien : http://www.dreamspinnerpress.com/store/product_info.php?products_id=4840

Résumé : Bear, Otter et le Moustique ont survécu à l’été précédent en conservant leur cœur et leur âme intacts. Ils ont emménagé dans la Monstruosité Verte, et Bear est enfin capable d’admettre son amour pour l’homme qui l’a sauvé de lui-même.
Mais ce n’est pas la fin de leur histoire. Comment cela pourrait-il l’être ?
Les garçons découvrent que la vie ne s’arrête pas uniquement parce qu’ils ont obtenu leur happy-end. Il reste encore la bataille pour la garde du Moustique. Le retour des parents d’Otter. Une première virée dans un bar gay. Le Moustique suit une thérapie, et Mme Paquinn décide que Bigfoot est réel. Anna et Creed font… eh bien, leurs trucs d’Anna et Creed. Il y a de nouvelles jalousies, le retour de vieux ennemis, de la mauvaise poésie et des mouettes misanthropes. Et au milieu de tout ça, Bear se débat pour comprendre pourquoi sa mère les a abandonnés lui et son frère, uniquement pour plonger encore plus loin dans leur passé commun. Ce qu’il y découvre va changer leurs vies à tout jamais et l’aider à réaliser ce qu’il leur en coûtera pour devenir ce qu’ils sont censés être.
La famille n’est pas toujours déterminée par le sang. Elle est déterminée par ceux qui nous construisent – ceux qui font de nous ce que nous sommes.

Avis de Lessa-chan: Ce deuxième opus est à la hauteur du premier tome, peut-être même meilleur. Je crois avoir encore plus ri devant les situations improbables.

En tout cas, on retrouve avec joie cette famille qui continue la bataille contre les coups du sort, mais ceci avec toujours autant de bonne humeur et de joie de vivre (même si certains passages m’ont tirés les larmes aux yeux).

L’histoire nous montre des personnages forts mais qui ont aussi leur lot de faiblesses et de traumatismes. Et malgré tout l’amour qu’ils reçoivent et le soutien inconditionnel de leurs proches certaines blessures laisseront des cicatrices.

Bear a appris à s’exprimer un peu plus au lieu de tergiverser pendant des heures, même si on a toujours droit (pour notre plus grand plaisir) à de longs moments en tête à tête avec sa conscience. Sérieusement, il a vraiment besoin d’une bonne thérapie ce garçon ! Mais bon, son psy à l’air aussi peu équilibré que lui et rien que ça, c’est croustillant.

Otter est toujours aussi génial et on apprend à le connaître un peu plus à travers l’arrivée de nouveaux personnages secondaires. Certains m’ont plu, d’autres ont titillé mon côté sadique et j’ai quelque fois eu envie de donner des baffes.

Ty me scotche à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Je vénère complètement cet enfant. J’ai souvent eu envie de le prendre dans mes bras pour lui faire un câlin… ou de lui taper un High Five.

Ce livre est une ode à l’amour, à la vie, à l’amitié et à la famille. En soi l’intrigue peut paraître banale, mais la façon dont elle est traitée la rend unique et merveilleuse.

Note : 5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s